Done Well Digital

Contenu Viral

Créer du contenu viral : Mythes et Réalités

« Créer du Contenu Viral » – une phrase qui fait vibrer le monde du marketing digital. Entre promesses de notoriété instantanée et craintes d’échec, démêlons ensemble le vrai du faux. 

Dans cet éclairage percutant, découvrez les stratégies éprouvées et les idées reçues qui jalonnent le chemin vers un contenu à la portée exponentielle. 

Préparez-vous à transformer vos campagnes en phénomènes viraux, en comprenant ce qui fait réellement cliquer, partager et aimer votre audience.

La viralité dans le contexte Digital

Quésaco ?

La viralité, dans l’univers digital, fait référence à la diffusion rapide et massive d’un contenu à travers l’internet, évoquant l’image d’un virus se propageant de manière exponentielle. Un contenu devient viral lorsqu’il est partagé, aimé, et commenté par un nombre considérable d’utilisateurs, s’étendant bien au-delà de la portée initiale et souvent de manière imprévisible. Cette expansion peut se produire à travers diverses plateformes, comme les réseaux sociaux, les blogs, les sites de partage de vidéos, et même par e-mail.

Les mécanismes psychologiques derrière le partage

Le partage de contenu est intrinsèquement lié à la psychologie humaine. Plusieurs facteurs déclenchent cette volonté de partager :

  • La recherche de connexion sociale : Les individus partagent du contenu qui les aide à se connecter avec les autres, que ce soit pour renforcer des liens existants ou pour en créer de nouveaux.
  • La construction de l’identité personnelle : Les personnes partagent des informations qui reflètent leurs intérêts, leurs valeurs ou leur sens de l’humour, contribuant ainsi à leur image de marque personnelle.
  • La réciprocité et l’engagement : Le contenu qui invite à l’interaction ou qui promet une valeur ajoutée encourage le partage, car les utilisateurs souhaitent offrir des expériences ou des connaissances utiles à leur réseau.
  • Les émotions : Le contenu qui suscite des émotions fortes, qu’elles soient positives ou négatives, a une plus grande probabilité d’être partagé car il provoque une réaction viscérale chez l’utilisateur.

Facteurs clés influençant la viralité d’un contenu 

Les fondations d’un contenu viral reposent sur une alchimie unique d’éléments, chacun jouant un rôle clé dans son potentiel à captiver et à se propager. Au cœur de cette dynamique, la valeur ajoutée se présente comme un pilier central. Un contenu qui se distingue, qui instruit, divertit ou inspire, a cette étincelle nécessaire pour engager l’audience.

La facilité de partage est également un vecteur incontournable. Un contenu conçu pour être aisément relayé, intégrant des mécanismes de partage intuitifs et s’adaptant sans heurt aux différentes plateformes, lisse le chemin vers la viralité.

La résonance avec l’audience cible, cette capacité à toucher la corde sensible du public, à éveiller un écho avec ses préférences et ses comportements en ligne, est un autre ingrédient essentiel. C’est la compréhension intime de ce qui captive et motive le partage qui donne vie à un contenu.

L’élément de surprise agit tel un catalyseur dans ce mélange. Un contenu qui brise les moules, qui offre l’inattendu ou qui défie les normes établies, captive l’attention et invite à la conversation, mettant en branle la machine virale.

Le timing, quant à lui, est souvent l’architecte discret de la viralité. Un contenu qui se synchronise avec le pouls des actualités ou qui surfe sur les vagues des tendances courantes trouve un écho amplifié, bénéficiant d’un terreau fertile pour sa propagation.

Enfin, la promotion stratégique est cette étincelle initiale qui peut allumer le feu de la viralité. Un contenu, aussi remarquable soit-il, peut parfois nécessiter un élan pour émerger, que ce soit via le soutien d’influenceurs, des campagnes publicitaires ciblées ou l’engagement de communautés en ligne dédiées.

Mythes autour de la viralité

La viralité, avec son aura de mystère et son potentiel de portée massive, est entourée de nombreux mythes qui peuvent induire en erreur les créateurs de contenu et les stratèges marketing. 

Déconstruisons certains des mythes les plus répandus :

Le mythe de la viralité spontanée 

L’un des mythes les plus persistants est l’idée que le contenu devient viral de manière spontanée, émergeant de l’obscurité pour captiver le monde entier. Bien que cela puisse arriver dans de rares cas, la majorité des contenus viraux sont le résultat d’une planification minutieuse, d’une stratégie de contenu réfléchie, et souvent d’un effort promotionnel initial. Derrière chaque vidéo, meme, ou article devenu viral, il y a généralement une équipe qui a analysé les tendances, optimisé le contenu pour le partage, et travaillé pour attirer l’attention des bonnes personnes au bon moment.

La croyance en une formule magique 

Un autre mythe séduisant est l’existence d’une formule secrète ou d’une recette magique qui garantit la viralité. Si certaines pratiques et techniques peuvent augmenter les chances de succès, il n’y a pas de formule unique applicable à tous les contenus ou audiences. Ce qui fonctionne pour une vidéo virale sur TikTok peut ne pas avoir le même effet pour un article de fond sur LinkedIn. La viralité est un phénomène complexe et multifacette qui dépend de nombreux facteurs, y compris le public cible, la plateforme, le timing, et la culture actuelle.

L’illusion de la viralité sans effort 

Enfin, il y a l’illusion que la viralité peut être atteinte sans effort ou sans investissement. Cette perception est souvent alimentée par des histoires anecdotiques de succès viral inattendu. Cependant, derrière la plupart des contenus viraux, il y a des heures de travail acharné, de la recherche, de l’expérimentation, et parfois un investissement financier conséquent en promotion et en publicité. De plus, maintenir l’élan après qu’un contenu est devenu viral nécessite une stratégie et des ressources pour capitaliser sur cette attention soudaine.

Réalités de la viralité

En contrepoint aux mythes qui flottent autour de la notion de viralité, il existe des réalités bien ancrées qui forment le socle des contenus à succès. 

Approfondissons ces aspects fondamentaux :

L’importance de la qualité et de la valeur ajoutée 

La qualité n’est pas un luxe, mais une nécessité. Un contenu destiné à devenir viral doit captiver, éduquer, inspirer ou divertir. Il doit offrir quelque chose d’unique, d’instructif ou d’émotionnellement engageant. 

La valeur ajoutée peut prendre différentes formes :

  • une information inédite, 
  • un divertissement captivant, 
  • une inspiration profonde 
  • ou même une offre exceptionnelle. 

La qualité, ici, est synonyme d’authenticité, de pertinence et de connexion émotionnelle, éléments qui encouragent le public à partager et à engager une conversation autour du contenu.

La viralité est souvent le résultat d’une stratégie planifiée

Contrairement à l’idée d’une réussite spontanée, la plupart des contenus viraux sont le fruit d’une stratégie méticuleuse. Cette planification peut inclure une analyse minutieuse des tendances, une compréhension aiguë des algorithmes des plateformes, une conception visuelle et narrative ciblée, ainsi qu’une promotion initiale bien pensée. 

La stratégie peut également impliquer des collaborations avec des influenceurs ou des partenariats stratégiques pour booster le contenu dès ses premiers instants en ligne. En réalité, la viralité est souvent orchestrée, exploitant à la fois la science des données et l’art de la narration.

La nécessité d’une compréhension approfondie de sa cible

Pour qu’un contenu résonne et se propage, il est crucial de comprendre profondément son audience. Cela signifie connaître non seulement les données démographiques de base, mais aussi les nuances de ses comportements en ligne, ses préférences culturelles, ses valeurs et ses passions. Une telle compréhension permet de créer du contenu qui parle directement aux désirs et aux besoins du public, augmentant ainsi les chances de partage et d’engagement. C’est en cernant l’esprit et le cœur de sa cible qu’un créateur de contenu peut concevoir des messages qui résonnent authentiquement et encouragent la viralité.

Stratégies pour créer du contenu viral

La création de contenu viral ne repose pas sur le hasard mais sur des stratégies bien définies et éprouvées.

Voici quelques approches clés pour maximiser les chances de viralité :

Étude de cas et analyses de contenu viral réussi

L’apprentissage par l’exemple est une méthode éprouvée. Examiner des cas de succès viral peut révéler des modèles, des tactiques et des approches qui peuvent être adaptés et appliqués à d’autres contenus. En analysant des campagnes ou des pièces de contenu qui ont connu un succès viral, les créateurs peuvent comprendre les éléments qui ont suscité l’engagement du public, les émotions invoquées, les tactiques de diffusion utilisées, et comment tout cela s’intègre dans un contexte culturel et social plus large. Ces insights peuvent ensuite servir de guide pour élaborer des stratégies de contenu pertinentes.

Les principes du storytelling captivant 

Le storytelling est au cœur de tout contenu engageant. Les histoires captivantes établissent une connexion émotionnelle avec le public, le transportant dans un récit qui éveille la curiosité, la sympathie, l’excitation ou l’inspiration. Les principes du storytelling efficace incluent la création de personnages relatables, la construction d’un arc narratif avec un conflit et une résolution, et l’usage de visuels et de langage qui ancrent l’histoire dans la réalité du public. Un storytelling maîtrisé est souvent un puissant vecteur de viralité.

Techniques de copywriting et SEO pour maximiser la portée

Dans l’univers concurrentiel du contenu en ligne, se démarquer exige non seulement de la créativité mais aussi une maîtrise des techniques de copywriting et de SEO (Search Engine Optimization). Ces compétences sont cruciales pour assurer la visibilité et l’engagement. 

Voici quelques approches spécifiques :

Titres Accrocheurs :

  • Les titres sont la première impression du contenu. Ils doivent être à la fois pertinents et suffisamment intrigants pour inciter au clic. Utiliser des chiffres, des questions, ou des mots puissants peut susciter la curiosité.
  • En SEO, l’incorporation de mots-clés dans le titre aide à mieux se positionner dans les résultats de recherche. Il faut cependant veiller à ce que le titre reste naturel et engageant.

Utilisation judicieuse des mots-clés :

  • La recherche de mots-clés est fondamentale pour comprendre ce que votre public cible recherche en ligne. L’utilisation de ces mots-clés à travers le contenu aide à améliorer le classement dans les moteurs de recherche.
  • Toutefois, il est important d’éviter la sur-optimisation, qui peut paraître artificielle et pénaliser le contenu. La clé est d’intégrer les mots-clés de manière naturelle et contextuelle.

Méta-Descriptions captivantes :

Les méta-descriptions, bien qu’indirectement liées au classement SEO, influencent le taux de clics. Une méta-description bien rédigée résume l’essence du contenu et utilise un appel à l’action pour encourager les clics.

Structuration du contenu pour le partage :

  • Le contenu doit être facile à partager. Cela inclut des boutons de partage visibles, des citations marquantes facilement tweetables, et des images optimisées pour les réseaux sociaux.
  • La structure du contenu doit également être adaptée au scan rapide, avec des sous-titres, des listes à puces, et des paragraphes courts.

Copywriting émotionnel et incitatif :

  • Un bon copywriting touche les émotions et incite à l’action. Il s’agit de créer une connexion avec le lecteur à travers des histoires, des anecdotes, ou des déclencheurs émotionnels.
  • L’appel à l’action (CTA) est crucial. Qu’il s’agisse d’encourager le partage, de s’inscrire à une newsletter, ou de passer à l’achat, le CTA doit être clair, direct, et convaincant.

Optimisation pour les newsletters :

  • Les newsletters sont un excellent moyen de diffuser du contenu et de stimuler sa viralité. Pour cela, l’objet de l’email doit être captivant, le contenu bien segmenté et le CTA bien en évidence.
  • L’intégration de contenus sociaux dans la newsletter, tels que des tweets ou des posts Instagram pertinents, peut encourager les abonnés à partager le contenu sur leurs propres réseaux.

L’Importance de l’adaptation aux différentes plateformes 

Chaque plateforme a sa propre culture, son propre algorithme et ses propres attentes en matière de contenu. Ce qui fonctionne sur Instagram peut ne pas avoir le même effet sur LinkedIn ou TikTok. Comprendre les nuances de chaque plateforme — de la longueur idéale du contenu aux formats préférés en passant par les meilleures heures de publication — est crucial. Adapter le contenu pour qu’il résonne au mieux avec l’audience spécifique de chaque plateforme maximise les chances de partage et de viralité.

Les erreurs à éviter

Dans la quête de la viralité, certains pièges peuvent non seulement compromettre le succès d’un contenu mais également nuire à la réputation de la marque ou du créateur. 

Ignorer la voix et les valeurs de la marque :

Chaque marque ou créateur a une « voix » unique et un ensemble de valeurs. S’éloigner trop de ces éléments fondamentaux dans le but de suivre une tendance peut confondre le public et éroder la confiance.

Négliger l’authenticité :

Les audiences d’aujourd’hui sont sensibles à l’authenticité. Le contenu qui semble artificiel ou trop commercial risque d’être ignoré. L’authenticité crée une résonance émotionnelle et peut renforcer la fidélité à la marque.

Manquer de sensibilité culturelle et géographique :

L’erreur de généraliser une approche sans tenir compte des nuances culturelles et géographiques peut être fatale. Ce qui résonne en France peut ne pas avoir le même écho au Maroc, et vice-versa. Les références culturelles, les normes sociales, et même l’humour peuvent varier considérablement d’une région à l’autre. Ne pas personnaliser le contenu en fonction de ces différences peut entraîner des malentendus, voire des offenses. Il est essentiel de comprendre et de respecter les contextes culturels et géographiques de chaque public cible pour assurer un contenu qui résonne de manière authentique et respectueuse.

Sous-estimer l’importance du consentement :

Dans les tentatives de créer du contenu participatif ou de s’appuyer sur le contenu généré par les utilisateurs (UGC), obtenir le consentement est crucial. Ne pas le faire peut entraîner des répercussions juridiques et éthiques.

Négliger les aspects juridiques 

Les questions de droits d’auteur et de marque sont primordiales. Utiliser du contenu protégé sans autorisation peut entraîner des conséquences légales sévères.

Mal comprendre la culture internet :

La culture internet est complexe et en constante évolution. Les blagues d’hier peuvent être les tabous d’aujourd’hui. Une mauvaise lecture peut entraîner des réactions négatives et du bad buzz.

Oublier la durabilité du contenu :

La viralité instantanée ne garantit pas une pertinence à long terme. Créer du contenu qui reste pertinent et engageant au fil du temps peut être plus bénéfique que de suivre aveuglément les tendances éphémères.

S’isoler des retours :

Ignorer les commentaires et les retours des utilisateurs est une erreur. Ces interactions peuvent fournir des insights précieux et aider à ajuster la stratégie de contenu pour de meilleurs résultats.

Sur-exploiter une tactique de viralité :

Répéter sans cesse la même formule en espérant le même succès peut conduire à la lassitude du public. La diversification et l’innovation sont clés.

Ignorer l’analyse des données :

Ne pas analyser les performances du contenu peut priver de précieuses informations. Les données peuvent révéler ce qui fonctionne, ce qui ne fonctionne pas, et pourquoi.

Mot de la fin

L’art de créer du contenu viral est loin d’être une science exacte. Bien que de nombreux mythes circulent sur les « recettes secrètes » pour garantir la viralité, cet article a démontré qu’il s’agit plutôt d’un mélange complexe de facteurs. De la compréhension de l’audience à l’importance du timing, en passant par la qualité intrinsèque du contenu, plusieurs éléments entrent en jeu.

Ce qui ressort clairement, c’est que derrière chaque contenu viral, il y a une compréhension approfondie des désirs et des comportements humains. Les créateurs qui réussissent dans cet art sont ceux qui parviennent à établir une connexion émotionnelle forte avec leur public, à surprendre, à inspirer ou à provoquer une réaction. Ils savent également que la viralité n’est pas toujours synonyme de succès à long terme et que la qualité et la consistance du contenu sont essentielles pour construire une audience fidèle.

En définitive, plutôt que de courir après les mythes de la viralité, il est conseillé de se concentrer sur la création de contenu authentique, engageant et résonnant avec votre public. C’est cette authenticité et cette capacité à toucher les gens qui, in fine, déterminent le potentiel viral d’un contenu.

Prêt à donner vie à vos idées avec du contenu qui résonne et se classe ? Découvrez comment notre expertise en copywriting SEO et en création de newsletters peut amplifier votre message. Réservez votre consultation ici.

 

Photo à la UNE par Tubik via Dribbble 💙

Rejoignez-nous à Digi'Connect

Restez connecté, informé et prêt à transformer chaque défi digital en une opportunité